real estate menu left
real estate menu right
real estate company logo

Actualités nationales

PDF Imprimer

 

Education : (40700 depuis 2008) la hausse démographique qui touche aujourd’hui les collèges rend ces mesures particulièrement dramatiques, comme le sont la casse du statut, la réforme de la formation des maîtres (stagiaires à plein temps dans le premier et le second degré), la disparition progressive des TZR (titulaire sur zone de remplacement) au profit d’un dispositif qui veut multiplier des solutions alternatives incohérentes : contractuels, recalés au concours, retraités. Les attaques répétées du gouvernement contre le service public d’éducation sont d’une violence sans précédent (évaluations en primaire, socle commun, abolition de la carte scolaire, réforme Chatel, décret sur la mobilité du fonctionnaire, etc.).

Santé :  le regroupement de services hospitaliers, le démantèlement des équipes médicales fragilisent les services de santé et conduiront inéluctablement à sa privatisation à l’instar de la poste extraite des services publics au forceps.

Sécurité : (entre 8000 et 10000 postes de policiers supprimés entre 2010 et 2012 et 3500 en 2009 affectés principalement à la sécurité dans les transports) pour ne citer que quelques exemples dans des secteurs emblématiques.

Les conséquences de cette politique de destruction massive des services publics n’épargnent pas les Giffois. Suppression des postes de RASED (réseaux d’aide spécialisée aux élèves en difficulté), diminution de postes d’auxiliaires de vie scolaire, aide indispensable aux élèves affectés d’un handicap. Attente de plus en plus longue aux urgences des hôpitaux de proximité (Orsay, Longjumeau), des postiers privatisés et voyant leur charge de travail augmenter au détriment du service. Suppression de la permanence de la sécurité sociale dans les locaux de la mairie.

La distorsion entre le discours et la réalité est frappante. Ou s’arrêtera ce train de mesures destructrices ? La locomotive gouvernementale ne semble pas prête à le freiner et les perspectives annoncées par le chef de l’Etat pour 2011 n’ont pas de quoi nous réjouir. Elles font craindre au contraire un accroissement de la souffrance des plus démunis et alourdissent les charges des collectivités territoriales, contraintes de relayer les carences programmées des services publics d’état.

L’heure des choix devra bientôt sonner pour ce gouvernement et ceux qui soutiennent son action, il faudra se rappeler que les besoins élémentaires des Français ne sont pas leurs priorités.

«C'est tout le socle des conquêtes sociales de la Résistance qui est aujourd'hui remis en cause. » (Stéphane HESSEL)

Les élus d'opposition

 

Search

Contact

Agenda

Compteur de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui325

Aujourd'hui: 25 Sep, 2017
Visitors Counter



Animé par Joomla!. Designed by: Joomla 1.5 Template, what is a database storage. Valid XHTML and CSS.